At HomeGéry Jazz Band(s)

At HomeGéry Jazz Band(s)

- Interventions: Scolaires, EMS


At HomeGery Jazz Bands à l'école

  

 

 

  •  Interventions Milieu Scolaire

 

 

I. Les origines:

 

 

 

L'orchestre « Minor Swing » est un quartet de jazz New Orleans basé à Annemasse (France, Haute Savoie). Il est issu du premier orchestre New Orleans de rue genevois « Macadam Swingers » oeuvrant dans les années 80.

 

 

Ce groupe composé de musiciens professionnels intermittents du spectacle se produit sur tout le territoire et participe à de nombreux événements.

 

 

Il a également été le groupe officiel des restaurants Mc Donalds Suisse durant 4 années, nous donnant ainsi un rapport et une expérience positifs avec les enfants.

 

 

L’idée d’un projet d’intervention au sein des écoles primaires du département a germé suite à deux prestations les 1er et 8 avril 2010 à l'école de Viry (74): l'accueil des enfants et des enseignants a été enthousiaste.

 

 

 

 

II. Lorchestre:

 

 

Cette formation joue en acoustique, aucun matériel de sonorisation n’est utilisé. Les instruments et la musique joués révèlent une époque méconnue de la naissance du jazz, peu écoutée, un certain esprit de création artistique.

 

 

Les instruments :

 

 

Le washboard (planche à laver) : instrument de percussion qui se joue au moyen de dés à coudre. Instrument né au début du 20èm siècle.

 

Le banjo : instrument classé dans la catégorie « peaux tendues », appartenant à la famille des instruments dits « à cordes pincées », seul instrument américain d'origine Africaine.

 

- La contrebasse .

 

Le saxophone (alto, ténor, soprano).

 

- La clarinette.

 

 

 IV. Les objectifs poursuivis:

 

 

Partant du constat que sur une classe CM1 de 28 élèves plus d'un tiers  pratique un instrument (une majorité de guitaristes, batteurs, piano, violon et flûte...), le projet poursuit deux objectifs principaux :

 

 

  • Il s'agit d'une part d’apporter un complément à l’apprentissage musical et artistique des enfants, à travers une approche originale et ludique (récits historiques, anecdotes, pratique instrumentale) autour d’instruments et d’un style musical ouvert à tous.

 

  • D’ autre part, cette intervention vise à permettre aux enfants éloignés de pratique musicale d’aborder cet art, et de découvrir peut-être une potentialité et/ou un goût qu’ils ne se connaissaient pas auparavant. (Confirmé en fin de session par certains élèves).

 

  • Enfin, dans sa finalité elle permet d'apporter aux élèves un esprit d'équipe propre à chacun et à chaque groupe de personnes dans une hiérarchie.

 

 

 

Le jazz parait inaccessible dans son écoute et semble réservé à une élite. Le but est aussi de « désacraliser » cette musique. Peu importe les connaissances et les origines: chacun est à même d’être touché par cette richesse musicale et d’en tirer envies et bénéfices.

 

 

 

Plus globalement, à travers notre travail, nous sommes confrontés à un public très réceptif et contribuons ainsi à maintenir du lien social, donnons des notions d'esprit d équipe et donc lutter contre l’isolement, nous procurons du plaisir visuel, auditif et humain.

 

 

 

V. Déroulement des interventions:

 

 

 

Elles ont pour but de proposer aux élèves d'écoles primaires une approche ludique sur le travail de groupe et choisir sa place dans celui-ci. 

 

 

Chaque séance se déroule comme suit :

 

 

 

L'orchestre se présente en fanfare puis aborde des questions sur la musique, son effet, son utilité.

 

Chaque musicien présente ensuite son instrument, son histoire, sa conception, son utilité donc son degré de hiérarchie dans un ensemble musical.

 

La présentation est conclue par un morceau où l’instrument est mis en évidence.

 

Une personne de l'assemblée est invitée à se joindre aux musiciens  pour jouer du washboard. Il en résulte que chaque enfant peut de visu constater que la pratique d'un instrument  peut s’exercer sans connaissance particulière, mais aussi que l'étude de celui-ci est nécessaire.

 

Des instruments de percussions sont distribués aux enfants et tous sont répartis en petits groupes (instrument fer, bois, plastique, peaux tendues...)  pour jouer ensemble sous la direction du "Maître washboard":

 

Celui-ci transmet aux enfants des notions de bases de tempo: en effet, sans tempo pas de musique.

 

On remarque à chaque fois que les enfants s’impliquent entièrement et font preuve d’une grande ouverture : ils n’hésitent pas submerger les musiciens de questions.

 

 

Nous avons constaté durant ces interventions un grand moment d'écoute et de découverte de la part des enfants, tant sur le style musical que sur la particularité des instruments.

 

 

VI. Public visé:

 

 Les élèves d'écoles primaires. Il serait souhaitable que les élèves des écoles les plus défavorisées, qui ont moins accès à un enseignement musical extrascolaire, puissent en bénéficier.

 

 

 

VII. Modalités de réalisation:

 

 

-Durée d’une intervention : 45 / 60 mns, ce qui permet 2 présentations sur une demie journée pour éviter un surnombre d'enfants par séance.

 

 

-Evaluation de l’action:

 

 

Un questionnaire pourrait être distribué aux élèves pour s’assurer de leur compréhension et du ressenti de l’animation.

 

 

 

  •  Conclusions:

 

 

Lors de l’expérience pilote menée à l’école primaire de Viry, l'intérêt des enfants porté à la musique et nos instruments a été reconnu par tous et les enseignants ont proposé de nouvelles collaborations.

 

Je souhaite donc développer ces interventions dans un maximum d’écoles du territoire, car il en ressort d'après les professeurs un engouement et un intérêt pédagogique intense.

 

 

 

Des moments magiques d'une extrême richesse pour les esprits de tous: élèves, professeurs et musiciens.

 

 


19/10/2011
0 Poster un commentaire

- At HomeGery Jazz Bands pour nos Aïeux

 

 

                                              

 

 

 

  • On dit "Aïeul" quand on veut désigner précisément le grand-père paternel, le grand-père maternel.

 

  • On dit Aïeux, et non Aïeuls pour désigner ceux qui ont vécu dans les siècles passés.                                    

                      ex : " C'était la mode chez nos Aïeux.""

 


 

          At HomeGéry Jazz Bands pour nos Aïeux

 

 

 

                                               

 

 

 

A la base un quartet de jazz New Orleans issu de l'Orchestre << Macadam Swingers >> crée en 1978  première formation de jazz à s'être produite dans les rues basses de Genève, Bassin Lémanique et France voisine .

 

Cette formation se produit en acoustique, est mobile et ne nécessite aucune sonorisation.

 

Le nombre de musiciens peut varier de 3,4,5,6.. musiciens. .

 

Les instruments :

 

saxophone soprano, saxophone alto ou ténor, clarinette, banjo ténor, contrebasse, «washboard»: instrument de percussion se jouant au moyen de dés à coudre, trombone....

 

Le répertoire fait revivre des morceaux interprétés principalement par Sydney Bechet tels que : «Petite fleur, Les rues d'Antibes, Les Oignons, Les Roses de Picardie, La Vie en Rose… » et autres compositions des années trente.

 

Forts de trente cinq années d'expérience de scène nationale et internationale , j'ai pu constater que quel que soit le lieu et le contexte les personnes  présentes suggéraient très souvent des titres de leur connaissance.

 

Nos aînés revivent avec plaisir une part importante de leurs souvenirs à travers les morceaux  interprétés.

 

Les résidents bénéficient d'un spectacle à la fois visuel et attractif , tous les instruments sont joués en direct.

Le Jazz Band peut parfois les solliciter pour participer, soit en chantant, proposer des titres...

 

Nos instruments  acoustiques, peu courants, sont toujours présents dans leurs souvenirs.

 

Par expérience, j' ai pu mesurer le degré de sympathie et d'émotion qui peut apparaître entre l' orchestre et ce public dans ces moments.

 

Pour ces raisons  je propose un savoir faire dans le cadre de l'animation de toute structure d'accueil.

 

La durée d'un concert est préalablement convenue et peut être propre à chaque structure.

 

La première tournée a débuté en 2003 à L'EMS de La Tour , les établissements de Taninges, Monnetier-Mornex, Evian les Bains  Thonon les Bain .et bien d'autre depuis... bien au-delà de la Haute Savoie.

 

 

Je garde un souvenir émouvant des liens établis avec les différents publics de ces établissements et de leur accueil.

 

 

 

                                                                 

 


17/10/2011
0 Poster un commentaire